J’ai rencontré « quelqu’un »qui était  courageuse, dynamique, volontaire, toujours prête à aider tout le monde…  sauf elle-même.

Prête à relever des défis, elle a beaucoup donné pour son travail et sa famille …. au risque d’abîmer sa santé.

C’était logique, presque indispensable comme l’oxygène pour rester vivante… Et pourtant,…

Les signes avant coureurs étaient pourtant nombreux: maux de tête, insomnies, irritabilité, perte progressive d’énergie et de mémoire,…. 

Une femme forte ne lâche rien, pensait-elle! Et pourtant….

Une seule décision, injuste, encore une, prise par un univers impitoyable, manipulateur et pervers, LA décision de trop et c’était terminé….

La colère et la tristesse ont pris toute la place, la culpabilité et la honte aussi…

Mais aussi et surtout, ce besoin de reconnaissance par l’autre et partout, à la maison, au boulot,… A la recherche d’un amour conditionné par ses capacités et non juste pour ce qu’elle est.

Le temps et la patience ont été nécessaires pour qu’elle se récupère, qu’elle se retrouve, pour qu’elle trouve SON identité. Une identité autre, nouvelle, salvatrice.

Une chose était sûre: se définir uniquement par son travail, par son savoir-faire, c’était terminé!

Remplir ce vide énorme était devenu une nouvelle raison de vivre.

Se libérer de sa colère, de sa tristesse, de ce sentiment d’injustice a demandé de la patience, de la compréhension et du soutien de la part de sa famille et de ses amis.

C’est alors qu’elle est revenue à l’essentiel, à ses vraies valeurs, qu’elle s’est reconnectée à elle-même et à ses aspirations profondes, à ses besoins, à ses valeurs et ses émotions.

Son burn out est devenu un CADEAU de la vie, une opportunité de revenir à l’essenti’elle.

Une autre porte s’est ouverte, puis une autre, puis une autre,… Encore des cadeaux de la vie !